IMGP5248

Coexister : quand jeunesse rime avec engagement

Cécile et Eva, étudiantes lilloises, ont rencontré les élèves de 1ère et terminale pour présenter l'association Coexister. Sa singularité ? Etre dirigée, menée, administrée par des jeunes de convictions religieuses ou culturelles différentes.

Comment faire coexister dans un même groupe, des personnes athées, agnostiques, chrétiennes, musulmanes, juives ? Comment pouvoir mobiliser des personnes au delà de leur différence, de leurs convictions religieuses ou culturelles ?

C'est le pari un peu fou de l'association Coexister et c'est ce qu'Eva et Cécile sont venues expliquer aux élèves de première et de terminale.

L'association Coexister est un mouvement fait par et pour les jeunes. Les responsables de l’association n’ont pas plus de 35 ans. 

 

L’association Coexister se donne pour but d’encourager l’échange entre les croyants de différentes religions en créant un espace de dialogue. Ainsi Coexister organise régulièrement des ciné-débat, des café-rencontre, des conférences, des interventions en milieu scolaire... sur un thème précis (la place de la femme, l'homosexualité, le mariage...) : "le but est de se rencontrer, de créer des liens avec des personnes de convictions différentes. On regroupe des athées, des catholiques, des musulmans... Non pas pour convaincre l'autre mais pour apprendre à se connaître. Echanger pour mieux comprendre l'autre. D'ailleurs il y a trois règles : le respect, la bienveillance et le non jugement."

 

Une fois que les personnes se connaissent, l'association propose de faire une action fraternelle ensemble "comme par exemple des maraudes pour les SDF , un nettoyage des lieux publics ou des plages, un foot solidaire..." Deux fois par an, les jeunes peuvent participer à un voyage : "et là, on apprend à vivre avec des personnes de convictions différentes au quotidien. On respecte la prière du vendredi des musulmans ou le sabbat des Juifs."

Enfin, l’action la plus spectaculaire de Coexister, c’est l'InterFaith Tour, un Tour du monde des lieux où les croyants de toutes les religions vivent en paix. Pendant un an, quatre jeunes partent à la rencontre des initiatives qui favorisent le vivre-ensemble. "Par exemple, les jeunes de Coexister ont découvert La nuit des religions de Berlin, où une fois par an, les lieux de culte restent ouverts au public. Une idée qu'ils ont essayé d'importer en France."

 

"On n’essaie pas de convaincre qui que ce soit. On essaie juste de déconstruire les préjugés et de s’ouvrir aux autres ». Les élèves ont d'ailleurs droit à un petit quizz sur la laïcité : "Savez-vous ce que signifie laïcité ?" Quelques doigts timides se lèvent, on tatônne. "Est ce que je peux aller voter avec un voile, une kippa ?" Oui. Non. Les avis divergent. Rappel des fondamentaux avec une vidéo sur la laïcité réalisée par l'association (la laïcité en 3 minutes).

 

Coexister se refuse de simplement « tolérer » l'autre. Son combat, c’est la COEXISTENCE ACTIVE ! C'est à dire un savant équilibre entre moi et l'autre :  Si je m’ouvre à l’autre je dois me connaître moi-même. Si je veux me connaître moi-même je dois m’ouvrir à l’autre. Une sorte d'aller et vient entre "l'autre" et "moi-même" où chacun s'enrichit au fur et à mesure.

 

Pour conclure, Eva et Cécile ont insité les jeunes à s'engager : "Engagez-vous au sein d'une association, d'un club sportif, culturel, musical... Vous êtes jeunes et c'est maintenant qu'il faut agir, pas plus tard."

 

Un message fort pour nos élèves en ce début d'année.

 

 

Site de l'association : www.coexister.fr

Coexistence active, c'est quoi ?  pour savoir, cliquer ici